Quand les animaux aident les personnes agées à vivre…

Par Muriel SonnetMuche

téléchargement

A la résidence Ger’home, Maison de Retraite médicalisée à Courbevoie, on aime les animaux et surtout les gens.

Si cette structure est le lieu de vie d’une centaine de résidents, elle est aussi un lieu d’accueil de jour pour des personnes qui vivent chez elles et viennent y  passer un à trois jours par semaine en milieu protégé.

C’est dans ce cadre que Marie, responsable de l’accueil de jour, soutenue par sa direction a mis en place avec Aline Monvoisin, Présidente  de l’Association « Les Chemins du Bonheur », des ateliers « caressothérapie ». Ces ateliers s’adressent aux personnes qui souffrent de troubles cognitifs à des stades plus ou moins avancés (Alzheimer). Aline vient une fois par mois avec son chien Helie et son chat Melchior. Ces animaux sont de véritables animaux guérisseurs pour les 6 à 8 personnes qui assistent à la séance.

 

Voici ce qu’en dit Marie, qui co-anime avec Aline ces ateliers : « Je suis heureuse de voir tout ce que cette rencontre avec les animaux leur apporte, tant sur le plan émotionnel qu’affectif. Les gens qui ont du mal à faire des phrases  et / ou sont très angoissés se calment, s’apaisent, car l’attention est focalisée sur l’animal. Chacun a une préférence, pour certains c’est le chien, pour d’autres c’est le chat. Ils les caressent beaucoup, leur font beaucoup de câlins, de bisous, parfois ils les brossent ou leur donnent à manger. Ce qui est très émouvant c’est lorsqu’ils verbalisent leur joie. Ils trouvent les mots justes pour l’exprimer, chose qu’ils ne font pas souvent, leur mémoire étant très défaillante et embrouillée. C’est une activité sensorielle, non intellectuelle, ou le toucher est fondamental. Cette « caressothérapie ou câlinothérapie » est particulièrement touchante dans l’accompagnement des personnes souffrant de la maladie d’Alzheimer car elle valorise l’instant, le moment présent, les petits bonheurs.

Bref voir les animaux au service de l’humain et la tendresse qu’ils éprouvent au contact les uns des autres, c’est super ! »

Nous nous réjouissons de voir cette expérience menée dans la résidence Ger’home qui autorise, aussi, certaines familles à venir visiter un parent accompagné de leur chien !

Et bien sûr, nous souhaitons que ces ateliers de « Caressothérapie-Calinothérapie » se développent le plus possible partout en France et que soit favorisé, par tous les autres moyens le contact bienfaisant entre l’animal et la personne âgée…