L’organisation mondiale de la santé animale et ses conclusions sur les animaux de compagnie et le coronavirus…

Comme cela est mentionné sur le site internet de l’Organisation mondiale de la santé animale (OIE) :  » la propagation actuelle du COVID-19 est le résultat d’une transmission d’homme à homme.
À ce jour, rien ne prouve que les animaux de compagnie puissent propager la maladie. Il n’est donc pas justifié de prendre des mesures à l’encontre des animaux de compagnie qui pourraient compromettre leur bien-être « 
.
Il a été fait état dans la presse d’un chien à Hong Kong testé positif au virus COVID-19 suite à une exposition proche de ses propriétaires qui étaient atteints du COVID-19. Si la présence de matériel génétique du virus COVID-19 a été montrée chez ce chien, il ne présentait en revanche aucun signe clinique de la maladie.
L’OIE indique aussi sur son site Internet : «  Il n’existe aucune preuve que les chiens jouent un rôle dans la propagation de cette maladie humaine ou qu’ils deviennent malades «