L’association les chemins du bonheur continue de garder le cap

Nous traversons une période inédite dans l’histoire de l’humanité.

Agenda janvier

Il est important de rester solidaire
de nos amis
les animaux et
des amis des animaux.

Non ! nos amis de compagnie ne sont pas contagieux.

Voir article sur le rapport de l’OMS

Nous nous engageons depuis le début de notre action en direction des personnes les plus vulnérables,
en particulier les personnes âgées dans les hôpitaux
Etant donné les circonstances nous ne pouvons plus maintenir nos visites à l’hôpital

20190130_153526_resized_1

En revanche, nous sommes disposés à aider les personnes isolées et vulnérables
à faire les courses nécessaires à leur vie quotidienne dans la ville de Puteaux.
Vous pouvez prendre contact avec nous !
https://cheminsbonheur.com/contact/
L’éducation et les enfants font aussi partie de nos priorités avec les actions que nous avons engagées dans les écoles,
activités que nous sommes dans l’obligation de cesser

 

 

Pour que les enfants passent utilement de beaux moments
avec nos amis les animaux,
Sur le site de Gallica, voici de belles activités de coloriage pour enfants
Voir aussi 

Responsabilité ! Tendresse ! Bienveillance ! Solidarité !

L’organisation mondiale de la santé animale et ses conclusions sur les animaux de compagnie et le coronavirus…

Comme cela est mentionné sur le site internet de l’Organisation mondiale de la santé animale (OIE) :  » la propagation actuelle du COVID-19 est le résultat d’une transmission d’homme à homme.
À ce jour, rien ne prouve que les animaux de compagnie puissent propager la maladie. Il n’est donc pas justifié de prendre des mesures à l’encontre des animaux de compagnie qui pourraient compromettre leur bien-être « 
.
Il a été fait état dans la presse d’un chien à Hong Kong testé positif au virus COVID-19 suite à une exposition proche de ses propriétaires qui étaient atteints du COVID-19. Si la présence de matériel génétique du virus COVID-19 a été montrée chez ce chien, il ne présentait en revanche aucun signe clinique de la maladie.
L’OIE indique aussi sur son site Internet : «  Il n’existe aucune preuve que les chiens jouent un rôle dans la propagation de cette maladie humaine ou qu’ils deviennent malades «